Gilles de Staal est né le 4 août 1948 à Paris, d'un père né à Moscou en 1901 et d'un mère née à Budapest vingt ans plus tard. Il a cessé de dessiner et peindre en 1963, parce que la révolution mondiale était imminente... jusqu'à ce que vers 45 ans, il constate qu'il ferait tout aussi bien de s'y remettre puisque, après tout, il ne reste pas tant de temps que ça!

Peinture et dessin:
1988
: "L'éloge du crime", bande dessinée sur un texte de K. Marx, publié dans Politis.
1989: "Europes", livre inédit, écrit et dessiné, sur le désir, la tentative, et le renoncement... l'Europe quoi!
Avril 1992
: exposition de dessins, galerie Houdin à Paris.
Publication du livre "Trente six 15" (Éditions Z, Nice).
Février 1997: exposition personnelle, galerie de Nesle à Paris (10 toiles et 80 dessins).
Décembre 1997: exposition personnelle, chez Gaïa, à Paris (15 toiles et 40 dessins).
Janvier 1998: exposition personnelle de 4 mois au Musée de l'érotisme à Paris.
Mars 1998: exposition personnelle galerie Philippe Boulakia, à Paris (5toiles et 28 planches), pour le lancement de l'édition illustrée de "Le Mort" de G. Bataille préfacée par Jérôme Peignot (Éditions Blanche, Paris) .
Janvier 2001: Après deux années et demi d'interruption, reprend le dessin et la peinture.
Décembre 2001: exposition à Toulouse au Pigeonnier de Plaisance, (dessins).

Juin-juillet 2005: exposition personnelle (16 toiles, 12 dessins) à La Maroquinerie à Paris.

Et avant de peindre:
1975: Réalise l'édition française du quotidien portugais Republica occupé et exproprié par les travailleurs, et mis au service de la révolution.
1977: Participe à a réalisation de "Vinte Cinco", film officiel de la libération du Mozambique; directeurs José Celso Martinez Correa et Celso de Luccas.
1980-1981: Participe à la réalisation du film "O Rei da vela" (Le Roi de la chandelle), dirigé par José Celso Martinez Correa, (Teatro Oficina de Sao Paulo).
1986: Réalise l'ensemble du matériel graphique accompagnant la restauration et la présentation du film "L'Inhumaine" de Marcel Lherbier au Festival d'Automne de Paris, et àCannes en 1987.
1987-88: Conçoit comme directeur artistique, la formule de lancement du journal Politis.

...... et une longue activité de journaliste, de concepteur graphique, de pamphlétaire, d'ouvrier d'imprimerie, d'ouvrier de la construction civile, de conférencier, de serveur de restaurant, de professeur de typographie, de clicheur photograveur, de projectioniste itinérant, etc.